Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Voice of The Moon

Lune.s : la Lune pleine
Il n’en manquait plus qu’une.: après la Cheminante, la Sombre, restait encore la Pleine. Il y eut la quête, l’exil dans des profondeurs inconnues.; et maintenant.? Je parle de l’exil comme s’il était propre à la seule ombre, mais toutes ces nouvelles évoquent l’exil (beaucoup de mes écrits évoquent l’exil…). Proserpina s’exile volontairement pour un ailleurs qui la fait rêver, Akh se retrouve exilée dans un monde où elle ne contrôle plus rien… À vrai dire, la Lune même évoque l’exil, arrachée à la Terre par les caprices d’un Système solaire en formation, lumière froide de la nuit, refuge des mélancoliques et des insomniaques. Les êtres lunatiques sont de maudits chers enfants gâtés, pour reprendre les mots de Baudelaire. Elle est donc un peu comme ça, ma dernière Lune. Une maudite chère enfant gâtée.

 Après l’amoureuse, après la mystique, voici venu le billet de la poétesse. 



L’amoureuse était anglo-romaine, la mystique venait du pourtour méditerranéen.: je…

Derniers articles

Blow Away

Qui donc élève ici la voix ?

Sacred Marriage

L’art de la fugue