Tableaux d'une exposition

Essai d’hommage à l’exposition Burne Jones de la Tate Britain à laquelle je me suis rendue la semaine dernière. J’ai eu envie de n’y photographier que des détails, une gageure en basse luminosité et avec un (mauvais) appareil en fin de vie.; quoi qu’il en soit, voici mon billet souvenir, avec quelques entorses à l’idéal de netteté propre aux reportages de bonne qualité. Mea culpa.

Le Vin de Circé

Dusk-haired and gold-robed o’er the golden wine
She stoops, wherein, distilled of death and shame,
Sink the black drops; while, lit with fragrant flame,
Round her spread board the golden sunflowers shine. 
(Dante Gabriel Rossetti)

Love Among the Ruins

The Golden Stairs

Laus Veneris (le lapin est sur le cadre)

The Beguiling of Merlin

The Finding of Medusa & The Death of Medusa

The Death of Medusa II

The Coucil Chamber, in The Legend of Briar Rose

Bonus.(j’imagine que vous avez deviné ma lubie quant aux titres de mes billets....?).:


Commentaires

  1. Superbe, superbe, superbe… Cette expo m’a durablement marquée. Tant de beauté partout, et tant de détails réunis en un seul endroit, à ne plus savoir où donner de la tête. J’aime ce choix de photographier des détails plutôt que les œuvres en entier. Montrer ce qui a accroché le regard de prime abord a quelque chose d’assez spontané.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette exposition était incroyable ! J’en garde moi aussi un souvenir très fort. Maintenant, j’attends de pied ferme Pre-Raphaelite Sisters en octobre.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés